EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

quoi Unmute

2X13, c’est quoi ?

Le cinéma, c’est dire une vérité sans réellement affirmer de certitudes.
Avec le cinéma, on invente beaucoup, on imagine toujours.

Le documentaire, s’il en reprend certaines mécaniques, s’attache davantage à une histoire vraie, avec un petit ou un grand h.

L’image en mouvements implique une écriture. Cette narration a pour source ce que les gens, des habitants, racontent : libres d’inventer, de s’appuyer sur des récits authentiques ou bien de faire un pas de côté, en fabriquant des îles si elles n’existent pas.

Deux fois 13 minutes.

À Broglie, à Brionne, Risle et Charentonne.
A chacuns de ces petits pays ses histoires. L’idée : les mélanger.
Et peut-être fabriquer un pont.
Ou un i grec renversé.

Un enfant qui lance une bouteille dans la Charentonne. Serait-elle retouvée par un autre gamin un peu plus loin, le long d’une autre rivière, à Brionne ?

Deux vallées, deux réalités ? Deux rivières, l’une se jetant dans l’autre. Territoires aquatiques, jusqu’à la Seine, puis la mer.

Remonter le temps, au fil de l’eau, entre l’amont et l’aval. Aller chercher des pistes, demander aux associations, aux écoles, aux jeunes, aux vieux. Intéroger les pêcheurs, les gens.

Qui êtes-vous, quelle est la source de votre rivière, où son eau coule-t’elle ? Des questions qui n’appellent pas forcément de réponses, sous la forme de mots.

Des images, alors. Peut-être des syllabes, des sonorités, des souvenirs.

tournages

Le gros tournage

Trope Studio organise un tournage géant. Sur 10 mois.

Vous êtes les acteurs et les réalisateurs.

Toutes rassemblées, vos histoires filmées raconteront le réel de vos deux vallées :

Broglie et Brionne 

Des dispositifs simples vous seront prêtés : des téléphones modifiés permettront à tous, de 7 à 104 ans de filmer et de se filmer.

Pour réaliser un documentaire, il ne faut qu’une histoire à raconter : 2×13

Un téléphone, un stabilisateur d’image et un micro : c’est l’un des 4 kits qui circuleront à Broglie et Brionne.

Deux seront distribués à Broglie, deux autres à Brionne.

Ces kits, d’une utilisation très simple, permettent de tourner des vidéos de très bonne qualité et assurent un mouvement parfait.

intersections

intersections

Intersections, passages de témoin, circulations. Les traces des tournages sont ici.

histoires

Des histoires

Envie de raconter une histoire ?

Celle d’un proche, la vôtre ?

Un morceau de vie, un quotidien, des souvenirs ou un décor ?

Et pourquoi pas un rêve, ou même une histoire inventée ?

hashtags

hashtags

5 mots clefs

inter-générations

environnement

patrimoine

réalisation d’un documentaire

diffusions dans le mobilab

4 ateliers

recherches documentaire et plastique

production

tournage

montage

3 axes

architecture

faune et flore

patrimoine immatériel

2 dispositifs

ateliers insitu

mobilab

1 résultat

film documentaire de 26 minutes